Mohiniyattam

La Danse de l’enchanteresse

  

Née dans l’état du Kerala, le Mohiniyattam est un style de danse sacrée du 10 ° siècle.

« Cette danse représente l’âme individuelle dans sa quête de l’union avec le divin. Symbole de joie et de pureté, elle était l’apanage des Dévadasi (vestales) qui par leur interprétation contribuaient aux rituels. Si aujourd’hui, les Dévadasi ont disparu, le Mohiniyattam est toujours présent dans les temples du Kerala. Ses chorégraphies sont généralement dansées en solo, et s’inspirent d’épisodes amoureux de la mythologie ou de la poésie dévotionnelle. L’intensité sans pareil des regards et des expressions fascine le spectateur, tout en maintenant une divine distance, car la danseuse doit ensorceler l’esprit sans éveiller la sensualité ».

moniyattam

Par le profond plié, les larges rotations du buste,  la fluidité des mouvements des bras, son abhinaya (expression du visage) raffiné, la précision de ses mudras (gestuelle des mains), ses frappes de pieds retenues, ce style incarne l’expression du charme et de la grâce féminine. On le compare à l’ondulation de la vague sur l’océan.

Parée du sari blanc au large bord doré, et des ornements d’or traditionnels des femmes du Kerala, la danseuse apparaît avec  l’élégance de la noblesse, la fraîcheur du divin, et une simplicité de l’âme.

Lila mohiniyattam